14 juin 2022

Témoignage de Maître Stefan CHOFFAT, Notaire et avocat dans l’Étude NOVA dans le cadre de la vente de l’immeuble Cornaux

Par Katharina

Rejoignez une communauté de 15’000+ membres

 

Ce mécanisme permet à tout type d’investisseurs d’investir dans la pierre et ouvre de nouvelles opportunités.

Je reprends le proverbe « l’union fait la force » et personnellement, je trouve que le crowdfunding est une réussite.

Maître Stefan CHOFFAT, Notaire et avocat dans l’Étude NOVA.

Présentez-vous brièvement ?

Je suis un père de famille comblé de 4 enfants (3 garçons et une fille).

J’ai mené de front mes études et le sport d’élite en pratiquant le hockey-sur-glace, notamment au HC Bienne, au HC Fribourg-Gottéron, jusqu’en équipe suisse (U20).

J’exerce désormais la profession de notaire et d’avocat dans le canton de Neuchâtel depuis 2008 avec des bureaux à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

Quels sont les principaux enjeux de votre profession sous l’ère numérique ?

Nous devons relever le défi du cyber-notaire… mais l’image du notaire exerçant un métier poussiéreux et croulant sous ses piles de dossiers n’a pas forcément disparu.

Suite au confinement imposé par l’épidémie de Covid-19, l’incapacité matérielle, en raison de retards au niveau législatif dans certains cantons, de pouvoir signer des actes à distance par voie électronique a fait naître des critiques sur une profession qui tarderait à se doter de tous les outils numériques indispensables à sa modernisation.

Toutefois, je reste convaincu que la profession demeurera indispensable dans le futur et il me paraît nécessaire de privilégier les rapports humains pour prodiguer des conseils judicieux et appropriés. Le notaire doit s’investir pour faire du « sur-mesure » pour sa clientèle.

Pouvez-vous décrire la structure légale de copropriété que vous mettez en place pour le modèle d’affaires de Foxstone ?

Dans le cas Foxstone, les démarches effectuées avaient pour but de garantir la sécurité juridique des futurs acquéreurs. 

Chaque investisseur Foxstone devient copropriétaire d’une quote part d’un immeuble. La réflexion apportée est simple : chaque investisseur doit être indépendant l’un de l’autre.

Le modèle Foxstone permet de faciliter la transmission en cas de volonté de vendre une part ou du décès éventuel d’un investisseur.

Quel est votre avis sur le crowdfunding immobilier ?

Ce mécanisme permet à tout type d’investisseurs d’investir dans la pierre et ouvre de nouvelles opportunités.

Je reprends le proverbe « l’union fait la force » et personnellement, je trouve que le crowdfunding est une réussite.

Pouvez-vous décrire la collaboration mise en place avec Foxstone ?

Lorsque dans un projet d’achat immobilier, vous avez 60 futurs acquéreurs, vous n’avez bien évidemment pas la possibilité de tous les accueillir simultanément en présentiel.

Il fallait donc mettre en place un mécanisme garantissant le bon déroulement de la transaction. 

La mise en place des « visio-conférences de certification » avec le concours de Foxstone a permis de sécuriser la transaction.

Ce processus permet de garantir la sécurité juridique de la transaction, de s’assurer que chaque acquéreur souscrit librement, est conscient de son engagement et a compris les tenants et aboutissants de la démarche.

Comment imaginez-vous la transaction immobilière du futur sous l’angle notarial ?

La spécificité du notariat suisse dépend actuellement de chaque canton. 

À titre d’exemple, le canton de Neuchâtel n’a malheureusement aucune volonté d’aller de l’avant au sujet de la signature électronique, respectivement l’acte électronique. 

Chaque profession doit évoluer avec son temps, j’espère que notre profession profitera également des avantages de la blockchain.

Toutefois, l’évolution numérique ne permettra pas de supprimer les contacts humains qui facilitent bien souvent la mise en place d’une solution adaptée à la situation.

Notre profession est d’autant plus spécifique que les situations que nous rencontrons ne sont jamais identiques.

Vous conviendrez que la plupart des acquéreurs deviendront une seule fois propriétaire dans leur vie et qu’il convient de les accompagner, les renseigner et les aider dans leurs démarches. Il s’agit en général de « l’achat d’une vie » et non de l’achat d’un petit-pain à la boulangerie.

A l’avenir, j’imagine une digitalisation dans l’exercice de la profession, mais nous continuerons de rencontrer la clientèle. Notre profession ne doit pas être banalisée.

Merci à Maître Stefan CHOFFAT, Notaire et avocat dans l’Étude NOVA dans le cadre de la vente de l’immeuble Cornaux, d’avoir accepté de partager son témoignage en tant que partenaire de Foxstone.

Pour en savoir plus, consultez nos FAQ.

Devenez copropriétaire
Créez un compte sans engagement et accédez aux offres. C’est gratuit!
Inscrivez-vous